Combien dépensez-vous chaque mois pour l’alimentation, l’entretien et les soins médicaux de votre chien ? Combien vous coûte un contrôle chez le vétérinaire ou les prestations inscrites sur la feuille de soins de vos chiens et chats ? Sans véritablement l’avouer, vous êtes certainement conscients que cela fait quand même une coquette somme.

La mutuelle chien ou félin impose toutefois un plafond de remboursement, une franchise, et un taux de remboursement qui lui sont propres. Ce sont donc les critères qu’il faut garder pour se décider la bonne mutuelle chien ou @mutuelle-animaux qui vous conviendra.

Ajoutez à ceux-ci la méthode de calcul de la cotisation mensuelle ainsi que l’offre de base aux garanties pour choisir la bonne assurance animaux qui vous avantagera.

Les frais d’euthanasie et de crémation peuvent être remboursés. En revanche, ce genre de formule est rare sur le marché.

Vous pouvez même faire un bilan complet de la santé de votre chien selon vos besoins. Habituellement, le forfait se fait chaque année pour une meilleure organisation.

Chaque assurance pose leurs exclusions. A la souscription il faudra signaler à l’assureur les antécédents santé de votre animal. Ce dernier vous proposera alors un contrat approprié. Sans faute de votre avis sur le parcours santé, vous vous verrez refuser tous remboursements concernant loin derrière nous santé de votre bête.

Et en cas d’accident, l’addition peut vite se saler : pour un chien qui se fait renverser par une automobile, il faut compter 1. 500 € en opérations et rééducation. S’il est malade et qu’il y a de lourdes prestations, les frais peuvent atteindre 3. 000 euros.

Catégories :