L’assurance pour animaux diffère néanmoins de l’assurance pour humain dans la définition où les interventions inscrites sur la feuille de soins ne sont pas les mêmes. En effectivement, pour les animaux,

tout comme cela peut être un remboursement partiel ou en totalité. Autrement dit, cela concerne à la fois les vaccins, les soins dentaires, les médicaments et les soins en cas de maladie ou d’accidents ainsi que les études et les opérations.

Ajoutez à ceux-ci la méthode de calcul de la cotisation mensuelle ainsi que l’offre de base aux garanties pour se décider la bonne assurance animaux qui vous avantagera.

Dans la option basique ou économique, la @mutuelle-animaux rembourse une partie ou la totalité des frais importants pour la santé de votre chien. Cela inclut notamment les frais recrutés pour les accidents, les hospitalisations,

il existe certaines assurances qui proposent un remboursement des prestations de prévention comme les vaccins et les vermifuges, ou encore un remboursement pour les détartrages. Mais, une nouvelle fois, ce n’est pas une règle absolue.

Chaque assurance pose leurs exclusions. A la souscription il faudra signaler à l’assureur les antécédents santé de votre animal. Ce dernier vous proposera alors un contrat approprié. Sans faute en accord sur le parcours santé, vous vous verrez refuser tous remboursements concernant le passé santé de votre bête.

Et en cas d’accident, l’addition peut rapidement se saler : pour un chien qu’il y a renverser par une automobile, il faut compter 1. 500 € en opérations et rééducation. S’il est malade et qu’il y a de lourdes prestations, les coûts pouraient atteindre 3. 000 euros.

Catégories :