Elles proposent de vous rembourser une section ou la totalité de vos dépenses concernant votre animal domestique, qu’il s’agisse de chat, de chien, de poissons ou d’oiseau.

il s’agit plus de check up de vaccination, de soins médicaux simples chez le vétérinaire… Ce n’est que très pas souvent qu’il y a hospitalisations et interventions chirurgicales en cas de maladie ou d’accidents.

Les premières sont généralement les moins onéreuses et elles ne couvrent qu’une partie des dépenses que vous aurez engagées pour votre animal de compagnie. Ce qui comporte la prise en charge en cas d’accidents, d’hospitalisation ou de chirurgie.

les analyses et radios ou autres examens médicaux, les opérations chirurgicales. Comme cette option est la moins couteuse proposée, ses garanties ne sont malheureusement pas complètes. toutefois, elle vous permettra d’alléger les frais dépensés pour la santé de votre chien.

Les options intermédiaires couvrent les situations en urgence mais aussi les dépenses engagées pour des maladies bénignes. Elles couvrent aussi les soins dentaires occasionnels comme pour le cas d’une extraction de une denture infectées.

concernant les chats : péritonite, leucopénie, immunodépression et enfin le malware leucomogène. Principalement, les exclusions sont sur ces genres d’affections. Certaines compagnies rajoutent comme exclusions la césarienne, la stérilisation mais pas les soins santé suite à ce type d’acte.

Et en cas d’accident, l’addition peut vite se saler : pour un chien qu’il y a renverser par une automobile, il faut compter 1. 500 euros en opérations et rééducation. S’il est malade et qu’il y a de lourdes prestations, les frais peuvent atteindre 3. 000 €.

Catégories :