Combien dépensez-vous par mois pour l’alimentation, l’entretien et les soins médicaux de votre chien ? Combien vous coûte un contrôle chez le vétérinaire ou les interventions inscrites sur la feuille de soins de vos chiens et chats ? Sans réellement l’avouer, vous êtes avec certitude conscients que cela fait quand même une coquette somme.

il s’agit plus de contrôle de vaccination, de soins médicaux simples chez le vétérinaire… Ce n’est que très rarement qu’il y a hospitalisations et interventions chirurgicales en cas de maladie ou d’accidents.

Les premières sont en général les moins onéreuses et elles ne couvrent qu’une partie des dépenses que vous aurez engagées pour votre animal de compagnie. Ce qui inclut la prise en charge en cas d’accidents, d’hospitalisation ou de chirurgie.

Vous disposez même d’une compensation en cas de fugue de votre animal, de vol ou de perte. il existe des compagnies qui proposent une assurance chien en cas de décès de celui-ci. Les frais d’euthanasie et de crémation peuvent être remboursés. En revanche, ce type de formule est rare sur le marché.

il y a certaines mutuelles qui proposent un remboursement des prestations de prévention comme les vaccins et les vermifuges, ou encore un remboursement pour les détartrages. Mais, une nouvelle fois, ce n’est pas une règle indeniable.

Constatez par vous-même avec les exemples dans les paragraphes suivants les prix de santé animale. concernant les soins courants, une simple visite chez le vétérinaire coûte trente euros, une étude de sang ou d’urine entre cinquante et cent €.

Pourtant, moins de 3% des maîtres français ont souscrit à une assurance pour chien ou une assurance pour chat. En comparaison, 40% des britanniques et 80% des suédois ont une assurance pour leur animal.

Catégories :