Assurer son animal de compagnie : pourquoi et comment ?

Vous adorez les animaux. Vous avez un chien, un félin, et sans doute même des oiseaux, un poisson rougeâtre et un hamster.

marché avant de trouver la compagnie d assurance qui soit avantageuse pour vous. Des comparateurs de mutuelle chien ou d’assurance animaux sont disponibles sans argent sur le web.

Ajoutez à ceux-ci la méthode de calcul de la cotisation mensuelle ainsi que l’offre de base aux garanties pour choisir la bonne assurance animaux qui vous avantagera.

Vous disposez même d’une compensation en cas de fugue de votre animal, de vol ou de perte. il y a des compagnies qui proposent une assurance chien en cas de décès de celui-ci. Les frais d’euthanasie et de crémation peuvent être remboursés. En revanche, ce genre de option est rare sur le marché.

Et enfin, il y a les options dites menaçantes. Elles incluent une souscription à une responsabilité civile dans votre contrat. Cette clause est particulièrement avantageuse pour les personnes qui pratiquent des activités avec leurs animaux de compagnies.

En quoi la @mutuelle-animaux vous aide t’elle?

Chaque assurance pose leurs exclusions. A la souscription il faudra signaler à l’assureur les antécédents santé de votre animal. Ce dernier vous proposera alors un contrat approprié. Sans faute de votre avis sur le parcours santé, vous vous constaterez refuser tous remboursements concernant loin derrière nous santé de votre bête.

Catégories :

Elles proposent de vous rembourser une partie ou la totalité de vos dépenses concernant votre animal domestique, qu’il s’agisse de chat, de chien, de poissons ou d’oiseau.

il s’agit plus de contrôle de vaccination, de soins médicaux simples chez le vétérinaire… Ce n’est que très pas souvent qu’il y a hospitalisations et interventions chirurgicales en cas de maladie ou d’accidents.

Les premières sont en règle générale les moins chères et elles ne couvrent qu’une partie des dépenses que vous aurez engagées pour votre animal de compagnie. Ce qui inclut la prise en charge en cas d’accidents, d’entrée en clinique ou de chirurgie.

Les coûts d’euthanasie et de crémation peuvent être remboursés. En revanche, ce type de formule est rare sur le marché.

il existe certaines mutuelles qui proposent un remboursement des interventions de prévention comme les vaccins et les vermifuges, ou aussi un remboursement pour les détartrages. Mais, une nouvelle fois, ce n’est pas une règle absolue.

Pour les maladies habituelles telles qu’une gastro-entérite, le simple traitement coûtera près de cent euros, tout comme le traitement pour une otite ou les soins pour une simple toux sans complication.

Et en cas d’accident, l’addition peut vite se saler : pour un chien qu’il y a renverser par une voiture, il faut compter 1. 500 euros en opérations et rééducation. S’il est malade et qu’il y a de lourdes prestations, les coûts peuvent atteindre 3. 000 €.

Catégories :