L’assurance pour animaux diffère néanmoins de l’assurance pour humain dans la définition où les prestations inscrites sur la feuille de soins ne sont pas les mêmes. En effet, pour les animaux,

il s’agit plus de contrôle de vaccination, de soins médicaux simples chez le vétérinaire… Ce n’est que très rarement qu’il y a hospitalisations et interventions chirurgicales en cas de maladie ou d’accidents.

Ajoutez à ceux-ci la méthode de calcul de la cotisation mensuelle ainsi que l’offre de base aux garanties pour se décider la bonne assurance animaux qui vous avantagera.

Dans la formule basique ou économique, la @mutuelle-animaux rembourse une section ou la totalité des frais importants pour la santé de votre chien. Cela inclut notamment les coûts enrolés pour les incidents, les hospitalisations,

Les formules intermédiaires couvrent les situations d’urgence mais aussi les frais dépensés engagées pour des maladies bénignes. Elles couvrent également les soins dentaires occasionnels comme pour le cas d’une extraction de une denture infectées.

concernant les chats : péritonite, leucopénie, immunodépression et pour finir le virus leucomogène. Principalement, les exclusions sont sur ces types d’affections. Certaines compagnies ajoutent comme exclusions la césarienne, la stérilisation mais pas les soins santé suite à ce type d’acte.

Et en cas d’accident, l’addition peut rapidement se saler : pour un chien qui se fait renverser par une automobile, il faut compter 1. 500 € en opérations et rééducation. S’il est malade et qu’il y a de lourdes prestations, les coûts peuvent atteindre 3. 000 euros.

Catégories :